ActualitésCOVID 19 - Recommandations d’organisation des formations SST prévues par l'INRS

Edité le : 10/06/2020
Par SL

L’INRS, en tant qu’organisme certificateur, a regroupé dans ce document les adaptations nécessaires aux enseignements (situations d'apprentissage) et au passage des épreuves certificatives pour garantir la santé et la sécurité des personnes.

Juin 2020 - Toutes ces informations sont trouvables sur le QUICKPLACE INRS.

Afin d’accompagner les organismes et les entreprises habilités pour la reprise de l’activité formation et compte tenu du cadre et des contraintes fixés par le protocole national de déconfinement, l’INRS, en tant qu’organisme certificateur, a regroupé dans ce document les adaptations nécessaires aux enseignements (situations d'apprentissage) et au passage des épreuves certificatives pour garantir la santé et la sécurité des personnes.

Ces recommandations sont valables pendant la période de crise sanitaire et sont susceptibles d’être mises à jour en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des décisions gouvernementales.


Ces recommandations sont applicables aux formations initiales

et MAC d’acteur SST et APS (partie secours) et de formateur SST.

Afin que le sauveteur secouriste du travail puisse tenir son rôle d’acteur de la prévention et du secours dans l’entreprise, la séquence spécifique au risque de transmission du COVID doit contenir a minima les thèmes suivants :

  • Les mesures barrières au travail,
  • Le lavage des mains à l’eau et au savon ou par friction hydroalcoolique,
  • Comment porter correctement un masque et le retirer,
  • Comment mettre des gants et les retirer,
  • Conduite à tenir en entreprise en cas de suspicion de COVID-19,
  • L’adaptation des gestes de secours et des conduites à tenir pour prévenir les risques de transmission lors d'une intervention.

L’usage de moyens de protection en formation
Quand il convient de les utiliser, l’entité habilitée s’assurera de la fourniture des moyens de protection en quantité suffisante afin que le formateur et les stagiaires puissent les remplacer aussi souvent que nécessaire.


LES MASQUES :
Le port du masque n’est pas indispensable, sauf lorsque la distanciation physique ne peut pas être respectée pour la réalisation de certains gestes (Cf. 4°) et pour les épreuves certificatives. Le formateur et les stagiaires portent alors un masque (« grand public » catégorie 1 minimum) adapté et correctement ajusté.


Un masque doit être changé dès qu’il devient humide et au moins toutes les 4 heures. Pour les masques en tissu lavables, il convient de ne pas dépasser le nombre préconisé de cycles par le fabricant.

 

LES GANTS A USAGE UNIQUE :
Le port de gants n’est pas indispensable, sauf lorsque la distanciation physique ne peut pas être respectée pour la réalisation de certains gestes (Cf. 4°). Pour les séquences au cours desquelles il est recommandé, il faut :

 

  • Ne pas se porter les mains gantées au visage ;
  • Oter ses gants en faisant attention de ne pas toucher sa peau avec la partie extérieure du gant ;
  • Jeter ses gants dans une poubelle après chaque utilisation ;
  • Se laver les mains ou réaliser une friction hydroalcoolique après avoir ôté ses gants.

ELIMINATION DES PROTECTIONS A USAGE UNIQUE :
Conformément au protocole national de déconfinement §IV :
« Lorsque les EPI sont à usage unique leur approvisionnement constant et leur évacuation doivent être organisés. Les déchets potentiellement souillés sont à jeter dans un double sac poubelle, à conserver 24 heures dans un espace clos réservé à cet effet avant élimination dans la filière ordures ménagères. »

4. LES ADAPTATIONS POUR L'APPRENTISSAGE DES GESTES :


Sauf pour l’exception clairement identifiée dans le tableau ci-dessous, le respect de la distanciation physique et des mesures barrière reste la règle. Ainsi, certains gestes ne seront pas pratiqués par les stagiaires.


Lorsqu’un atelier d’apprentissage peut être organisé, les stagiaires procèdent obligatoirement à un lavage des mains par friction hydroalcoolique avant et après l’atelier. Il est recommandé de constituer des binômes composés des mêmes personnes tout au long de la formation.


Pour faciliter la désinfection et limiter les risques de contamination, les mannequins sont déshabillés.


L’INRS conseille depuis 2012 la présence de gants dans les trousses de secours. En période d’épidémie de COVID-19, l’INRS recommande que le SST porte des gants quand il intervient. Les apprentissages sont donc l’occasion de mettre en pratique le port des gants en intervention.


Le formateur, compte tenu de l’adaptation des apprentissages, portera une attention particulière sur les évaluations formatives afin de s’assurer des acquis des apprenants tout au long de la formation.

Pour chaque GESTE, voici les recommandations :

  1. Le dégagement d'urgence : le formateur utilise un support audiovisuel.
  2. Palpation du cou et des membres en cas de saignement non visible : démonstration commentée justifiée du formateur sur un mannequin corps entier.
  3. Secouer les épaules, prendre la main (répond-elle ?) : Le formateur organise un atelier avec un mannequin corps entier pour la recherche de la conscience et la bascule de la tête.
  4. LVA adulte (respire-t-elle ?) : Les stagiaires pratiquent chacun leur tour sur le mannequin en procédant à la désinfection des zones contact après chaque passage.
    En période de COVID-19 la recherche de respiration ne pouvant plus se faire en approchant la joue et l’oreille près de la bouche et du nez de la victime, le formateur porte une attention particulière sur l’importance de pouvoir repérer des signes visibles de respiration : le ventre et/ou la poitrine de la victime se soulève(nt).
  5. Retournement (victime sur le ventre) : Le formateur utilise un support audiovisuel. Il explique les différentes phases du geste de retournement et ses difficultés quand celui-ci est réalisé sur une « vraie » victime.
  6. Réaliser une compression directe : Les stagiaires pratiquent sur eux-mêmes et disposent pour ce faire de matériels individuels.
  7. Appliquer un pansement compressif : Les stagiaires pratiquent sur eux-mêmes et disposent pour ce faire de matériels individuels.
  8. Faire un garrot : Les stagiaires pratiquent sur eux-mêmes et disposent pour ce faire de matériels individuels.
  9. Tapes dans le dos + compressions abdominales chez l’adulte : Si un mannequin d’entraînement à la désobstruction des voies aériennes est disponible, le formateur fait la démonstration des tapes dans le dos et des compressions abdominales. Les stagiaires pratiquent chacun leur tour sur le mannequin en procédant à sa désinfection après chaque passage.
    Sinon, le formateur explique les techniques et les stagiaires pratiquent sur eux-mêmes le positionnement correct des mains de la méthode d’Heimlich. Une vidéo ou tout autre support audiovisuel peut être utilisé.
  10. Tapes dans le dos + compressions abdominales chez l’enfant : Le formateur fait la démonstration sur un mannequin.
  11. Tapes dans le dos + compressions thoraciques chez le nourrisson : Le formateur fait la démonstration sur un mannequin.
  12. Gestes si brûlures : Le formateur fait un exposé.
  13. Maintien de la tête : Le formateur fait la démonstration sur un mannequin.
  14. Les positions d’attente : Le formateur se place lui-même dans la position d’attente adéquate pour en faire la démonstration et peut demander aux stagiaires de reproduire les différentes positions.
  15. PLS : Si un mannequin sur lequel il est possible de pratiquer l’apprentissage de la PLS est disponible, le formateur organise un atelier. Les stagiaires pratiquent chacun leur tour sur le mannequin en procédant à sa désinfection après chaque passage.
    Sinon, il organise un atelier d’apprentissage par binômes, avec un stagiaire jouant la victime simulée et un stagiaire jouant le SST. Ne pas faire la LVA à l’issue de la mise en PLS dans ce cas.
    Le stagiaire jouant la victime porte un masque et des gants.
    Le stagiaire jouant le SST porte un masque, des gants et une surblouse.
  16. Couvrir la victime : Le formateur fait la démonstration sur un mannequin et explique l’importance du geste.
  17. RCP insufflations : La pratique des insufflations, en formation initiale et en MAC, est provisoirement suspendue lors de l’apprentissage de la RCP. Seules les compressions thoraciques seront réalisées.
    Le formateur montre les insufflations sur son mannequin ou par le biais d’un support audiovisuel selon les moyens disponibles.
  18. RCP compressions + DAE : En cas d’absence pour chaque stagiaire d’un mannequin attitré propre et désinfecté, il est possible de mettre en place un atelier avec des mannequins partagés en respectant les règles de distanciation physique.
    Les stagiaires pratiquent chacun leur tour sur le mannequin en procédant à la désinfection des zones contact (mannequin/matériels) après chaque passage.
    Le formateur veille à sortir le DAE et les électrodes de la sacoche. Il présente les accessoires (ciseaux, rasoir, compresses) aux stagiaires qui ne manipulent que le DAE (sans la sacoche) et les électrodes.
  19. RCP à 2 SST : Le formateur explique cette possibilité dans le respect du guide des données techniques sans mise en pratique.

Bien qu’initialement réservées à l’usage des formateurs, les vidéos de gestes de secours disponibles sur le Quickplace SST (rubrique « Documents technico-pédagogiques ») peuvent être utilisées en formation d’acteur pour apporter des éléments complémentaires.

La pratique des insufflations, en formation initiale et en MAC, est provisoirement suspendue

lors des épreuves certificatives, sans préjudice pour les candidats.

La simulation des plaies et blessures à l’aide de maquillage est proscrite. Il est possible d’utiliser des accessoires (flaques de faux sang, plaies filets, outils factices…) dans la mesure où le fabricant permet l’utilisation de produits désinfectants.
Les autres stagiaires qui joueront les témoins devront rester à leur place.

Il est possible d’utiliser les versions dématérialisées des plans d'intervention

et plan d'action prévention disponibles sur le Quickplace SST.

 

Aide-mémoire ED4085
L’aide-mémoire peut être remis aux stagiaires sous forme dématérialisée (envoi par mail).

Une version pdf est disponible sur le Quickplace SST.

Autres articles