ActualitésDeux cancers reconnus comme maladies professionnelles

Edité le : 17/01/2019

Un décret publié le 7 mai au Journal officiel intègre deux nouvelles maladies professionnelles visant des pathologies provoquées par des produits chimiques. Ces maladies seront donc prises en charge par la Sécurité sociale.

Un décret publié le 7 mai 2017 intègre deux nouvelles pathologies provoquées par des substances chimiques et apporte des modifications dans plusieurs tableaux des maladies professionnelles. 

Plusieurs modifications des tableaux des maladies professionnelles ont été publiées au Journal officiel du 7 mai 2017. Deux cancers viennent ainsi d'être ajoutés au tableau des maladies professionnelles :

  • Le carcinome hépatocellulaire, un cancer du foie provoqué par l'exposition au chlorure de vinyle monomère. Un composé chimique employé dans la fabrication de matières plastiques (PVC). Le délai de prise en charge est fixé à trente ans, sous réserve d’une durée d’exposition d’au moins six mois ;
  • la leucémie myéloïde chronique consécutive à l'exposition au 1.3 butadiène. Utilisé dans la fabrication des caoutchoucs et des résines thermoplastiques, ce composé se trouve également dans les gaz d'échappement des véhicules et la fumée de cigarettes.

Autres modifications apportées par le décret : le tableau n°57 relatif "aux affections péri-articulaires provoquées par certains gestes et postures de travail" a fait peau neuve. Les compressions du nerf sciatique, l’hygroma chronique et aigu du genou, la tendinopathie d'Achille et le syndrome de la bandelette ilio-tibiale intègrent la liste des maladies professionnelles.

Pour plus d'infos sur les MP

Autres articles